Diagnostic immobilier Crémieu
Cabinet MEHU

DPE tertiaire et économies d’énergie : du nouveau au sein des bâtiments publics en Isère - 27/02/2020

Pour qu’une politique énergétique respectueuse de l’environnement soit menée de manière efficace, chaque gouvernement a tout intérêt à commencer par suivre lui-même les directives écologiques qu’il impose. Conscient de cet impératif, l’État a exposé lors du conseil de défense écologique le 12 février dernier de nombreuses mesures destinées à réduire la consommation énergétique de ses bâtiments dont une concernant les DPE. L’objectif du gouvernement pour démontrer sa contribution à la réduction de l’impact environnemental des bâtiments est de rendre publics tous les DPE de son parc immobilier tertiaire, même ceux des bâtiments pour lesquels l’affichage du DPE n’était pas requis. Cette transparence sera même poussée à l’extrême puisque le suivi des consommations de l’ensemble des fluides (énergie et eau) des bâtiments publics pourra aussi être consulté.
 
 

DPE tertiaire : jusqu’ici, l’affichage du DPE en Isère était réservé à certains bâtiments publics

En effet, jusqu’à maintenant, seuls les bâtiments publics de plus de 250 m2 (établissements recevant du public de la 1ère à 4ème catégorie) devaient afficher les résultats du DPE tertiaire dans le hall d’accueil de leurs locaux. Destiné à renseigner le public, les occupants et le gestionnaire de l’immeuble, l’affichage du DPE apporte à ceux qui le consultent une information essentielle : la consommation d’énergie réelle du bâtiment et son impact environnemental en termes d’émissions de gaz à effet de serre. Par cette obligation, le gouvernement peut démontrer son engagement à réduire les consommations d’énergie. En plus, par les nouvelles mesures annoncées, il va devoir s’exposer encore davantage puisque les DPE de tous les bâtiments publics (l’équivalent d’environ 100 millions de m2 de locaux) devront être mis en "open data".
 
 

Suivi des consommations : une exigence de plus pour les bâtiments publics en Isère

Autre annonce majeure, le gouvernement a décidé de lancer un outil de suivi de toutes ses consommations de fluides, qu’il s’agisse de gaz, eau, électricité, fioul et chauffage urbain. Appelé OFSI, soit outil de suivi des fluides interministériels, ce dispositif constituera un autre indicateur fiable pour montrer l’évolution de la réduction des consommations des bâtiments publics, que ce soit en Isère ou ailleurs, visée par le gouvernement. En veille réglementaire permanente, le Cabinet MEHU, spécialiste du DPE avec mention (dont beaucoup sont réalisés dans les bâtiments propriété de l’État) et acteur écoresponsable du secteur du diagnostic immobilier, suit avec grand intérêt toutes les mesures de la politique énergétique actuelle.
 

« Retour aux actualités
Nos prestations
DPE Mions 15 Rue des Branches 38080 L'Isle-d'Abeau
Diagnostic immobilier Genas 04 74 18 70 50
DPE Genas contact[at]cabinet-mehu.fr